Équipe artistique

Mot de la directrice artistique


Crédit photo: Lavergne photographe

 

Je ne m'étais pas trompée.  Ce texte, Le Technicien, devenu LE CONCIERGE au Québec, était un petit bijou.  L'auteur, Eric Assous, avait réussi l'exercice qu'il s'était donné d'écrire un boulevard moderne tout en respectant la recette et les ingrédients qu'impose ce style.  À preuve, sa pièce fut applaudie plus de 400 fois à Paris et en province.

Repris au Théâtre-Beaumont-St-Michel à l'été 2017, le texte fut adapté et mis en scène par Michel Poirier, un de mes plus fidèles et talentueux collaborateurs.  Ce fut un succès retentissant.  Près de 29 000 spectateurs y ont assisté.  LE CONCIERGE a été joué à guichet fermé dès la moitié de la saison.  Aujourd'hui, je suis très heureuse de pouvoir présenter cette pièce à Québec alors que de nombreuses personnes n'avaient pu mettre la main sur un billet l'été dernier!  Je fais maintenant le souhait que cette pièce soit vue par un maximum de Québécois, parce que ce spectacle vivant n'est que pur bonheur.

Dany GAGNON

 

Mot du metteur en scène / adaptateur


Crédit photo: Lavergne photographe

 

L’humiliation professionnelle, c’est entre autres celle que peut vivre un homme d’affaires au sommet de sa gloire et qui devient, du jour au lendemain, l’homme de ménage de la femme qu’il a quittée vingt ans plus tôt. Et on devine que c’est une chose terriblement éprouvante pour lui. Mais c’est précisément cette humiliation et le désir d’en tirer profit qui donnent lieu à toutes les situations délicieusement drôles de cette pièce. Qu’est-ce qui se cache, en fait, derrière celui qui se met dans une telle position d’infériorité? Qu’est-ce qui fait que, malgré lui probablement, ce concierge viendra chambouler la vie de plusieurs personnes qui n’ont pourtant rien demandé? C’est ce que vous apprendrez en venant voir LE CONCIERGE une comédie mettant en vedette des comédiens tous plus fabuleux les uns que les autres et que je remercie du fond du coeur d’avoir accepté d’embarquer avec moi dans cette aventure.

Michel POIRIER